Résultats

Articles

Covid-19 : pleins feux sur le Kaletra®, un antirétroviral utilisé contre le VIH

Par Hélène Ferrarini

L'association lopinavir-ritonavir (LPV/r) - commercialisée sous le nom de Kaletra® – fait partie des traitements les plus testés dans les essais cliniques contre la Covid-19, faisant craindre une pénurie de cet antirétroviral utilisée pour le VIH. Chine, Russie, Israël, France... La mise sous les projecteurs de ce médicament au cours de ces dernières semaines a eu des effets divers.
Articles

PrEP : la version injectable bimestrielle plus efficace qu’une prise quotidienne

Par Nora Yahia

Bonne nouvelle ! Le réseau international HPTN (HIV Prevention Trial Network) vient déjà de révéler les résultats de l’essai HPTN083 évaluant, dans le cadre de la PrEP, l’efficacité du cabotegravir en injection à action prolongée versus une prise quotidienne de Truvada. Cette annonce anticipée fait suite aux recommandations du comité indépendant de surveillance des données et de l’innocuité (DSMB), après examen des données intermédiaires de l’essai. Ces données montrent sans conteste l’efficacité du cabotegravir dans la réduction de l'incidence du nombre d’infection au VIH chez les hommes cis-genres et femmes transgenres ayant des rapports sexuels avec les hommes.
Décryptage

Patient de Berlin : pourquoi la greffe de moelle ne fonctionne pas pour tous les patients ?

Par Nora Yahia

Timothy Brown et Adam Castillejo sont les seules personnes connues à ce jour en rémission durable de leur infection VIH, suite à la greffe de moelle osseuse qu’ils ont subi pour traiter leur cancer. Pourtant ce ne sont pas les seuls à avoir eu recours à ce type de traitement. Malheureusement ces autres patients n’ont pas réussi à éradiquer le virus suite à leur greffe. Les chercheurs du consortium international ICISTEM viennent de mettre à jour une fenêtre de vulnérabilité immunologique post-greffe qui expliquerait en partie pourquoi le virus n’est pas totalement éradiqué chez ces personnes. Les résultats de leur étude viennent d’être publiés dans la revue Science Translational Medecine.
Articles

Les autotests en Afrique : un outil de dépistage adapté ?

Par Hélène Ferrarini

Alors que le nombre de personnes ignorant leur statut sérologique est loin de l'objectif des 90 % fixé par l'ONUSIDA, les autotests constituent une "approche complémentaire" de dépistage bienvenue. En Afrique, des programmes cherchent à définir les meilleurs modèles de diffusion de ce nouveau mode de dépistage. S'ils ont permis d'établir que l'autodépistage est faisable et bien accepté, les usages des autotests sont encore difficiles à documenter.